En entreprise, définir des stratégies d’ achats est une bonne chose pour améliorer la performance globale. Cette même stratégie peut représenter un levier plus puissant si l’entreprise prend en compte les critères de développement durable. En effet, établir une politique achats responsables recèle bien des avantages. Mais, elle ne se réalise pas du jour au lendemain et nécessite quelques ajustements dans le processus d’ achat.

Dans cet article, retrouvez quelques astuces pour établir une stratégie achats adaptée aux nouvelles réglementations et anticiper les facilement.

Qu’est ce qu’une stratégie achats responsables ?

Une bonne stratégie d’ achat favorisera la rentabilité de l’entreprise et la réduction des coûts. Comme les clients ont tendance à s’intéresser davantage aux produits dits durables, il est important que les entreprises s’y adaptent. D’un part, pour répondre à cette nouvelle demande et d’autre part, pour assurer un respect des législations sur l’environnement et la société.

Mettre en place une politiques achats responsables favorise la réduction des coûts. Le respect de certains critères environnementaux et socio-économiques réduisent drastiquement les coûts énergétiques et la forte consommation. Les revenus sont également concernés dans le sens où l’on note un accroissement de ces derniers. L’argent généré par l’achat de nouveaux produits plus écologiques qui viennent tout droit de programmes de recyclage, favorisent également la hausse des revenus.

La stratégie achats responsables intervient dans le processus achat d’une entreprise. Acheter des produits et des services durables est bénéfique dans le fonctionnement d’une entreprise. Son objectif est de proposer des alternatives pour réduire l’impact environnemental et les déchets qu’elle produit, lors d’achats de matières premières par exemple. Elle facilite également l’optimisation des dépenses. Une stratégie axée sur les achats durables permet de protéger l’image de marque de l’entreprise voire même l’améliorer.

Etape 1 : Evaluer l’impact de ses achats actuels

A l’heure actuelle, de nombreuses entreprises réalisent des stratégies achats sans prendre conscience de leur impact environnemental. Or, toute gestion des achats est perfectible. Il est important de réaliser un audit de sa propre fonction achats pour faire une collecte d’informations. Tout d’abord, pour relever les points positifs et ceux qui mériteraient d’être améliorés et ensuite pour établir une nouvelle stratégie d’achats stratégiques. Quel est l’impact actuel en termes d’empreinte carbone ? Certains des achats peuvent ils être remplacés par d’autres alternatives ? Il est possible que la stratégie actuelle entraîne une mauvaise gestion des achats dans l’entreprise.

Il est donc intéressant de voir si les produits achetés sont conformes ainsi que leur suivi et leur livraison. On peut se demander quel est l’axe d’optimisation à prendre. Un consultant achat, à l’aide de l’audit, sera en mesure de définir la manière de procéder pour faciliter l’ascension de l’entreprise et lui permettre d’atteindre la performance. Les solutions proposées seront en rapport avec un nouveau type d’achats, les achats responsables. Ces solutions permettront de répondre aux nouvelles réglementations et de respecter le Plan National des Achats Durables.

Etape 2 : Se renseigner sur les valeurs de son fournisseur

Il est important de connaître les valeurs de son fournisseur pour entretenir un échange durable entre les deux parties prenantes. Adopte-t-il une démarche RSE ? Ses produits respectent ils les exigences de qualité et d’éthique ? Prend il en considération les critères environnementaux et socio-économiques ? Prendre en compte les convictions d’un fournisseur est une étape essentielle lors de sa recherche. Si les valeurs ne correspondent pas, il sera difficile d’entretenir une relation durable.

Pour choisir le bon fournisseur, qui correspondra aux valeurs de l’entreprise, il est nécessaire de prendre en compte la réputation du fournisseur. En effet, selon ses précédentes transactions et sa notoriété dans le domaine, il est possible de voir si ce fournisseur est fiable et digne de confiance. Le prix des produits et les coûts associés sont également à connaître. Le transport qu’il utilise est-il en adéquation avec le respect de l’environnement ? L’emballage des produits est-il réduit pour diminuer le nombre de déchets ? Ce sont des questions simples qu’il faut se poser avant de se lancer avec un fournisseur en particulier. Une autre question primordiale serait de se demander si les produits proposés sont en cohérence totale avec les valeurs défendues par l’entreprise. Si ce n’est pas le cas, ne perdez pas votre temps et passez au fournisseur suivant. Avant de faire un choix définitif, il est également nécessaire de se renseigner sur la santé financière de l’organisation. Avec des recherches sur internet et des questionnements sur les clients déjà existants, il vous est possible de déterminer la perspective du fournisseur. Les meilleurs fournisseurs seront donc ceux qui correspondent à vos valeurs et qui défendent des intérêts communs.

Etape 3 : Intégrer les achats responsables dans la politique RSE

Pour avoir une stratégie achats responsables qui fonctionne, cela se joue tant en interne qu’en externe. En effet, le service achats est concerné pour optimiser les dépenses et gérer les relations avec les parties prenantes. La direction doit également prendre part au projet en établissant la stratégie. Le but est de constamment améliorer la performance de l’entreprise. Ainsi, il paraît important que la fonction achats s’adapte aux enjeux environnementaux et socio-économiques actuels. La prise en compte des valeurs RSE d’une entreprise sur l’achat et son cycle de vie permettent de réduire les coûts. De plus, le fait de privilégier les achats responsables au sein de l’entreprise assure les règlementations en matière d’environnement et de société.

L’intégration d’achats responsables permet ainsi d’améliorer la réputation de l’entreprise dans son rapport au développement durable. Cependant, il est important de mentionner que les achats durables ne peuvent exister sans une relation durable avec le fournisseur.

Etape 4 : Entretenir de bonnes relations avec les fournisseurs (éviter défaillances)

La gestion des relations fournisseurs est à prendre en considération pour appliquer une bonne stratégie. Pour entretenir une relation durable, il est important d’étudier le profil des principaux comptes fournisseurs. Toute entreprise qui travaille en collaboration avec un fournisseur porte un intérêt particulier à certains critères. Il est donc important de s’intéresser à l’éthique des produits, leur qualité et leur prix. Les considérations sociétales et environnementales sont également à connaître pour choisir son fournisseur. Si ce dernier respecte les thématiques présentes dans la démarche de responsabilité sociale des entreprises, il sera favorisé et se démarquera de ses confrères. L’achat sera davantage sécurisé et les risques moindres. Faire appel à un fournisseur, qui a conscience des enjeux environnementaux et sociétaux, permet de pérenniser la relation et d’éviter les défaillances. Cela favorisera vos achats responsables sur le long terme.

Pour suivre le processus achats mis en place et les fournisseurs concernés, il ne faut pas oublier d’intégrer des indicateurs clés qui permettront de mesurer l’impact et l’efficacité de la stratégie. Evaluer ses fournisseurs est également une action à ne pas négliger pour obtenir une meilleure collaboration. En effet, l’évaluation offre la possibilité de faire un constat en temps réel de la situation et peut influer sur la prise de décision et la collaboration existante. Si les objectifs spécifiques ne sont pas atteints ou si le fournisseur ne respecte pas 100% de ses engagements, cela peut engendrer des problèmes dans la démarche d’ achat responsable et la faire régresser.

 

Une stratégie achats se construit étape par étape et demande du travail. Il ne suffit pas d’établir une politique d’achats dite responsable pour qu’elle fonctionne directement. D’autres facteurs sont donc à prendre en compte comme la relation fournisseur qui joue un rôle prépondérant dans le processus. Avec ces quelques conseils, établissez une stratégie achats responsables correcte qui permettra d’évoluer et d’atteindre de nouveaux objectifs.

Instagram