Le Lean Logistics pour dynamiser la chaîne d’approvisionnement

le lean logistics pour dynamiser la chaîne d’approvisionnement

Le management logistique n’est jamais une tâche aisée, surtout en cas de pic de commande. Alors, comment satisfaire les clients tout en limitant les coûts ? C’est la question que se pose chaque service logistique.

La solution est de bien organiser sa chaîne d’approvisionnement ou supply chain. L’application de la méthode lean logistics peut vous être d’une aide précieuse. Elle fait bel et bien partie des techniques créées par Taiichi Ohno dans les années 50 et englobe différentes techniques que nous allons vous présenter dans ce guide.

Lean Logistics, de quoi parle-t-on ?

Un outil Lean

Taiichi Ohno, un ingénieur industriel de Toyota Motor Corporation a inventé une méthode de gestion industrielle nommée Lean.  Son objectif était d’éliminer le gaspillage dans le cycle de production de l’usine dans les années 50. Elle est basée sur le principe du « juste-à-temps ».

Au fil du temps, le principe de lean management utilisé dans la gestion d’entreprise a gagné du terrain et s’est démocratisé dans d’autres industries. Le Lean est aussi à l’origine de nombreuses méthodes appliquées dans différents domaines. Il y a par exemple : 

Le lean logistics

Il s’agit d’une technique de management de la chaîne logistique. Il a pour objectif d’éliminer les étapes inutiles et d’optimiser les tâches plus importantes. Il se concentre donc sur l’amélioration de : 

  • la gestion des flux,
  • la gestion des stocks,
  • la collaboration avec les fournisseurs et les clients,
  • la sécurité,
  • du transport,
  • de l’entreposage. 

Cette méthodologie de la supply chain permet de mettre en œuvre une organisation logistique efficace et rentable. Mais aussi de pouvoir répondre aux demandes sans toutefois créer de la pression et de la tension au sein de l’équipe. 

Les principes du lean logistics

Si vous voulez appliquer cette fameuse technique de la supply chain au sein de votre entreprise, vous devez connaître ses principes. Cet outil logistique repose sur 5 étapes clés. 

1 – Identification des processus futiles et ceux à valeur ajoutée

La première tâche consiste à analyser votre démarche principale. Le but est d’identifier les tâches à forte valeur ajoutée et celles qui requièrent une optimisation. Pour ce faire, on peut mettre au programme le recours à différents outils comme les cartes de flux ou Value Stream Map.

2 – Identification des possibilités d’amélioration

Dans le domaine de la logistique, les opérations défaillantes ou inutiles sont généralement ceux qui génèrent des pertes de temps. Il est important d’y remédier. Vous devez donc identifier les possibilités d’amélioration.

A titre d’exemple, il y a eu des retards de livraison en raison d’une mauvaise coordination entre le transport et l’entreposage. Vous devez chercher coûte que coûte le moyen d’améliorer le déroulement de ces opérations.  La solution pourrait être : 

  • d’ajouter quelques changements dans vos réseaux logistiques,
  • d’améliorer votre stratégie d’entreposage,
  • de faire appel à un prestataire de transport plus performant, etc

3 – Conception d’un nouveau flux de processus optimisé

Pour améliorer la chaîne logistique, il faut concevoir un processus qui garantit un gain de temps. Il doit aussi permettre d’améliorer la qualité du service. Comment procéder ?  En tant que responsable logistique, vous devez prendre un certain nombre de décisions.

Tout commence par l’élimination des tâches superflues. Ensuite, il est nécessaire d’adopter des changements au niveau de l’organisation logistique. Vous pouvez par exemple :

  • sélectionner de nouveaux fournisseurs,
  • collaborer avec un nouveau prestataire, notamment un professionnel dans le domaine du transport,
  • investir dans des systèmes innovants pour accélérer la réalisation de certaines démarches comme l’établissement de devis ou le suivi des expéditions.

4 – Utilisation des stratégies « pull »

Lorsqu’il s’agit d’améliorer la manutention logistique, il est hors de question de négliger la gestion des stocks. Elle pourrait en effet influencer le coût total du processus. Il faut éviter d’avoir des excédents de stocks, ce qui est le cas lors de l’adoption de la méthode de production standard. 

L’application des stratégies « pull » est un moyen d’éviter cela. Elles consistent à attirer les consommateurs afin qu’ils viennent rechercher les produits ou les services que vous proposez. Mais elles vous permettent aussi de répondre à leurs demandes avec plus de facilité. 

5 – Standardisation des nouveaux processus

Le principe avec le lean de la supply chain est donc d’améliorer le processus en vigueur. Le principe est d’apporter des changements. Ensuite, vous devez convaincre et motiver vos équipes à les adopter.  Pour cela, il faut les aider à acquérir de nouvelles habitudes et compétences afin de pouvoir mieux s’impliquer dans la démarche. 

Les démarches pour appliquer le lean logistics

Si vous envisagez d’appliquer cette méthodologie, c’est peut-être parce qu’il y a un problème majeur. Il s’agit généralement d’un gaspillage des ressources. Raison pour laquelle, vous devez identifier les causes. Il faut ensuite résoudre les problèmes détectés.

Logiciel achats Weproc

Voici les domaines qui nécessitent des changements ainsi que les solutions à appliquer.

Les mouvements non essentiels au niveau du transport des marchandises

En cas de mauvaise organisation dans l’entrepôt, les marchandises devraient passer par différentes plateformes logistiques. Il en est de même si les itinéraires de transport ne sont pas bien planifiés. 

L’approche du lean logistics vous suggère donc : 

  • d’optimiser la planification des itinéraires dans le transport en privilégiant les solutions plus souples et à tarif compétitif, 
  • de réorganiser les entrepôts afin d’éviter les déplacements excessifs des marchandises lors de la préparation de commandes et de faciliter les manœuvres de chargement,
  • changer de prestataires de transport. 

Les processus défaillants et répétitifs générant des pertes de temps

Les entreprises prospères tirent des avantages significatifs de leurs performances logistiques. Elles disposent en général d’une équipe expérimentée. Mais ce n’est pas tout ! Elles ont mis en place des pratiques efficaces

Tout travail répétitif et défaillant est éliminé. Chaque tâche qui compose la chaîne logistique globale se réalise du premier coup. Pourtant, ces entreprises sont en mesure de fournir un service de qualité à prix compétitif. 

Pour éliminer ces procédures cycliques et inefficaces, il faut adopter une solution logistique performante basée sur la méthodologie Lean. Le principe est de : 

  • suivre les flux de marchandises, ce qui signifie que vous devez bien vérifier les performances de vos prestataires en matière de distribution, 
  • mettre au point un plan B, ce qui vous permettra d’éviter les problèmes comme la perte de marchandises dans le plus bref délai. 

L’équipe qui assure la logistique doit faire en sorte que l’acheminement des produits jusqu’au client se réalise dans le meilleur délai. Cela permet de réduire les dépenses

Les retards excessifs

Si les tâches ne sont pas exécutées dans les temps, cela va générer des retards qui pourraient causer des frais supplémentaires. Raison pour laquelle, le lean de la chaine d’approvisionnements préconise :

  1. La détermination du temps standard à consacrer à chaque activité 
  2. La détermination du temps réellement nécessaire à leurs exécutions. 

Il faut faire en sorte d’identifier les raisons qui rendent la lenteur de la réalisation de certaines tâches du processus logistique. Ensuite, il faut déterminer les moyens de gagner du temps en s’inspirant de l’approche lean. La solution est de : 

  • détecter les problèmes à temps en utilisant des outils à la pointe de la technologie,
  • analyser la performance de l’entrepôt. 

La surproduction générant les stocks excessifs

Saviez-vous que le lean logistiques a permis à de nombreuses entreprises de limiter les coûts liés à un stock excessif pendant la pandémie. En réalité, elles ont réussi à éviter la fabrication à grande échelle en misant sur l’approche agile qui consiste à produire selon la demande. Mais il faut également bien gérer la logistique des matériels.

Alors, comment résoudre le problème ?

  1. Etablir une collaboration étroite avec les fournisseurs pour éviter les coûts liés aux stocks du matériel
  2. Réduire les temps consacrés aux opérations logistiques
  3. Chercher de nouveaux partenaires plus performants
  4. Utiliser des technologies innovantes pour gagner du temps dans la réalisation des tâches

Les avantages du lean logistiques

Le principe de cette méthodologie est de mettre au point une chaîne d’approvisionnement maigre. Vous pourrez ainsi améliorer votre service logistique et réduire les coûts. Les avantages d’une telle démarche sont nombreux. 

Une amélioration continue

Bien organiser la logistique permet de pouvoir faire face aux fluctuations du marché. En cas de pic de demande par exemple, vous pouvez répondre facilement aux besoins des acheteurs. De plus, vous éliminez du processus les tâches répétitives pouvant générer des retards. Les approvisionnements en matières premières et l’acheminement des produits finis chez les consommateurs se réalisent rapidement.

Un dynamisme optimal au sein de la chaîne logistique

Le lean logistics est une approche qui vous encourage à adopter des solutions technologiques pour améliorer la logistique.

Ces solutions devraient vous aider à : 

  • relier l’entreposage et la production d’une manière plus fluide,
  • assurer une meilleure gestion des achats de matières premières en misant sur le Lean Purchasing

Une meilleure gestion des stocks

Le lean logistiques préconise l’adaptation de la production à la demande. Il n’y aura pas de stocks excessifs et les coûts de stockage sont réduits. Mais cette approche vous permet également de réduire les erreurs commerciales et logistiques. Vous pourrez ainsi satisfaire vos clients en toute circonstance. 

Pour optimiser l’efficacité opérationnelle globale de votre entreprise, vous pouvez aussi optimiser la gestion des achats. Pour cela, nous mettons à votre disposition le logiciel Weproc. Cet outil SaaS propose une interface ergonomique à travers laquelle vous pouvez centraliser tous vos achats et assurer leur suivi en toute simplicité.

Vous pouvez aussi suivre vos dépenses en temps réel et collaborer plus efficacement avec vos différents fournisseurs.  

 

Vous souhaitez en savoir plus sur notre logiciel de gestion des Achats Weproc ? Contactez-nous ou demandez votre démonstration de 15 minutes ci-dessous !


5/5 - (2 votes)
Weproc logiciel achats

Logiciel de gestion des Achats pour PME, ETI & Associations.

Abonnez-vous à notre newsletter !

© 2024 Weproc. Tous droits réservés.

Newsletter

Recevez chaque mois nos meilleurs articles ! En bonus, nous vous mettons à disposition nos nouveaux modèles de documents en avant première. 

Alors, pas mal non ?