Rencontre avec Olivia Hoffmann, Acheteuse Internationale chez Aseptic Group

Aseptic Group Weproc

Nous avons eu la chance d’échanger avec Olivia Hoffmann, acheteuse internationale chez Aseptic Group, une entreprise de distribution et de production dans le secteur biomédical.

Grâce à ses expériences variées, Olivia a acquis des compétences solides en négociation, gestion de projet et prise de décision stratégique, ainsi qu’une sensibilité pour le travail d’équipe et la relation de confiance avec ses collègues et ses fournisseurs.

Nous sommes ravis d’avoir eu l’opportunité d’échanger avec elle au sujet de son expérience dans le domaine des achats. Elle nous parle de cela dans l’article suivant.

Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

Je m’appelle Olivia, et je suis diplômée d’un Master II en Management de la fonction Achats de l’École Supérieure des Affaires de Grenoble.

Ma carrière a entièrement été axée sur les achats, et j’ai travaillé pendant 14 ans chez Fresenius Medical Care, avant de poursuivre mon parcours chez Voestalpine pendant 2 ans, puis chez Furukawa Equipement S.A. également pour 2 ans, chez Dalkia Groupe et chez Enco France pendant un an en tant qu’acheteur-vente.

Actuellement, je travaille chez Aseptic Group, une entreprise de distribution et de production dans le secteur biomédical en tant qu’acheteur international, faisant partie d’une équipe de deux personnes. Ce poste me permet de travailler sur différents projets distincts, tels que l’approvisionnement en équipements médicaux de pointe pour aider à sauver des vies, ou bien le suivi et l’optimisation des relations avec nos fournisseurs.

Au cours de ma carrière, j’ai également occupé des postes à responsabilités tels que Responsable Achats chez Voestalpine ainsi que chez Inpal Energie.

Ces différentes expériences m’ont permis de développer des compétences solides dans la négociation, la gestion de projet et la prise de décision stratégique. Ma sensibilité pour le travail d’équipe m’a également aidé à établir des relations de confiance avec mes collègues et mes fournisseurs, ce qui est crucial dans le domaine des achats.

À quoi ressemble votre journée type ?

J’ai travaillé sur plusieurs projets passionnants, notamment la gestion des bilans annuels des fournisseurs. Il s’agit d’une évaluation avec les responsables de service pour évaluer les fournisseurs en termes de qualité, de prix, de respect des délais et de services. Ensuite, j’ai travaillé sur le mailing des fournisseurs et leur classement dans les répertoires correspondants. Aujourd’hui, je suis en charge du traitement des réponses des fournisseurs à ces évaluations.

Enfin, je suis en charge du traitement des demandes d’achats internes en collaboration avec les prescripteurs internes. Nous pouvons avoir des sujets opérationnels liés à des demandes de prix pour les services de vente, de mise à jour des tarifs et d’informations pour les personnes du service de vente. Après avoir mis à jour les tarifs, les membres du service de vente peuvent ainsi calculer les tarifs pour garantir une marge bénéficiaire satisfaisante.

Ces différentes missions m’ont permis de développer des compétences en gestion de projet, en négociation, ainsi qu’en communication avec les différents services de l’entreprise. Je suis passionnée par mon travail et j’ai hâte de continuer à évoluer dans ce domaine stimulant.

Qu’appréciez-vous le plus dans votre métier ?

Ce qui me plaît dans mon travail, c’est que je travaille en anglais et en allemand, et que je suis en contact avec de nombreux services de l’entreprise. Travailler dans une PME a également l’avantage que les choses vont vite, il n’y a pas trop de lourdeurs administratives, et je suis en interface entre l’interne et l’externe, ce qui me permet d’être en lien avec de nombreux interlocuteurs différents.

La relation avec les fournisseurs n’est pas toujours facile, car je ne suis pas toujours en position de force, mais c’est très intéressant et stimulant. Je suis en très bonne entente avec mon manager, même si cela n’a pas toujours été le cas par le passé.

Je m’entends également très bien avec mes collègues de travail, car l’entreprise est inclusive et il y a un bon équilibre entre les sexes et les âges. C’est très motivant pour moi de travailler dans un environnement où il y a des événements organisés en dehors du travail, ce qui n’est pas toujours le cas dans les grandes entreprises.

Que pensez-vous des achats au sein d’une entreprise ? 

Je suis convaincue que l’objectif principal de toute entreprise est de s’assurer que les produits et les services sont disponibles en quantité suffisante, de qualité, dans les délais impartis et prêts à être produits ou distribués vers les clients. 

Cela permet de répondre efficacement à la demande du marché et de maintenir une position concurrentielle solide. En négociant de manière stratégique avec nos fournisseurs, nous pouvons garantir des prix compétitifs et être mieux positionnés pour vendre avec une marge bénéficiaire plus élevée, ce qui nous permet de maximiser nos bénéfices.

En outre, dans le contexte de la distribution, la réactivité est un facteur clé pour maintenir une relation solide avec nos clients. En traitant rapidement les demandes et les dossiers, nous pouvons offrir un service de qualité et répondre aux attentes de nos clients. En fin de compte, tout cela contribue à établir une relation de confiance avec nos clients et à garantir notre position de leader sur le marché.

Comment imaginez-vous les achats dans le futur ? 

Je pense que l’avenir des achats est dans la gestion automatisée des notifications de changement de la part des fournisseurs. En outre, il est important que la fonction achats soit mieux valorisée et appréciée par la direction et les services de vente, car actuellement elle ne jouit pas d’une image très positive. Pour aller de l’avant, j’imagine une fonction achats plus dynamique, axée sur l’innovation produit. En effet, il est essentiel de chercher des fournisseurs innovants qui peuvent offrir des produits de qualité supérieure à des prix compétitifs, afin de garantir la satisfaction des clients et de maintenir notre avantage concurrentiel.

Selon vous, quels sont les atouts de la digitalisation des achats ?

La digitalisation apporte de nombreux avantages, mais je ne suis pas favorable à une digitalisation à 100%.

D’un côté, la digitalisation peut être un gain de temps considérable pour l’entreprise. Elle peut contribuer à une image plus moderne des achats en interne, ce qui est important pour la direction et les responsables de site. En outre, elle peut faciliter la communication avec les clients en termes de service qualité et d’information sur les nouveaux produits.

D’un autre côté, il y a certains processus qui ne peuvent pas être digitalisés, comme l’évaluation annuelle des fournisseurs. Cette tâche nécessite une analyse approfondie de l’évolution des prix, des réclamations ouvertes, du respect des délais de livraison et des quantités, ainsi que de la réactivité du fournisseur aux demandes. Tout cela demande une intervention humaine et une expertise spécifique.

En somme, je crois que la digitalisation peut apporter de nombreux avantages à notre entreprise, mais je pense également qu’il est important de garder un équilibre entre les processus digitalisés et ceux qui nécessitent une intervention humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Weproc logiciel achats

Logiciel de gestion des Achats pour PME, ETI & Associations.

Abonnez-vous à notre newsletter !

© 2024 Weproc. Tous droits réservés.

Newsletter

Recevez chaque mois nos meilleurs articles ! En bonus, nous vous mettons à disposition nos nouveaux modèles de documents en avant première. 

Alors, pas mal non ?