La gestion des risques fournisseurs est une tâche plutôt complexe, mais qui s’avère essentielle pour la durabilité de la chaîne d’ approvisionnement d’une entreprise. Sans fournisseur, il est évident que les retombées seront désastreuses pour une entreprise, car de multiples pertes en découleront.

La meilleure manière de pouvoir gérer les risques fournisseurs est de miser tout simplement sur l’anticipation. Il est impératif d’établir à l’avance les possibles ruptures de stock qui peuvent surgir et dans le même temps, il faut penser à faire la cartographie des risques exacte et complète qui peuvent exister. Une bonne gestion de panel fournisseur peut réduire les risques fournisseurs.

Procéder à l’élaboration d’une base de données détaillée sur les fournisseurs

Pour arriver à gérer convenablement les risques fournisseurs, la toute première chose à faire est d’élaborer une base de données relativement complète sur l’ensemble des fournisseurs affiliés à l’entreprise. Dans ce cas, l’établissement d’un panel fournisseur s’avère judicieux. Il faudra par la suite intégrer chacune des informations collectées dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement ainsi qu’au niveau de chacun des systèmes permettant à l’entreprise d’être productive.

Plus la base de données des fournisseurs sera exhaustive, plus aisée sera l’anticipation des risques qui pourraient surgir à n’importe quel moment. Une bonne gestion des risques fournisseurs passe avant tout par la facilité dans la prédiction des incidents qui peuvent empêcher l’approvisionnement d’une entreprise. Par une telle analyse, il est plus facile de mettre en oeuvre des méthodes et stratégies qui permettent à l’entreprise de pallier chacun des imprévus à l’avance. La mise en place d’un logiciel de gestion des fournisseurs est donc nécessaire pour optimiser ce fonctionnement.

Pour que cette base de données soit profitable à l’entreprise, elle doit être mise à jour de façon régulière. En réalité, les risques fournisseurs ne sont pas des données constantes car elles varient en fonction des situations. Pour que la collecte de données soit aisée, il faut absolument élaborer des rapports logistiques qui soient faciles à la compréhension de tous. Une bonne gestion des risques fournisseurs passe également par la surveillance et l’identification des facteurs internes et externes capable de ternir l’image de l’entreprise.

Procéder au classement des fournisseurs par catégories de risques

Les risques fournisseurs sont de plusieurs ordres :

  • Les risques financiers : risques ayant rapport avec la santé économique des fournisseurs, aux encours leur appartenant, aux échéances de paiement… Les risques financiers sont courants lorsque les délais de paiement ne sont pas respectés par exemple.
  • Les risques techniques qui peuvent empêcher toute production, ce qui menace grandement la productivité d’une entreprise ;
  • Les risques contractuels font référence aux situations juridiques, à la législation ainsi qu’aux pouvoirs étatiques. Il peut être question d’une violation des normes d’un contrat ;
  • Les risques d’image pouvant porter atteinte à la respectabilité ou à la notoriété d’une entreprise. Il peut être question d’une mauvaise conduite à l’encontre de l’environnement. Il peut aussi s’agir des faits éthiques et des faits de société ;
  • Les risques métiers sont les problèmes de performance et de pilotage à l’égard des produits recommandés par un fournisseur.

A partir des données élaborées, il revient au responsable des achats de l’entreprise de distinguer les fournisseurs qui représentent un risque potentiel pour la chaîne d’approvisionnement au cas où des imprévus arriveraient. Les fournisseurs qui constituent un risque potentiel sont ceux qui ne seront pas en mesure de se conformer au règlement de manière constante. Il y aussi ceux qui seront probablement défaillants compte tenu de certaines situations économiques, météorologiques ou géopolitiques.

Avec le classement des fournisseurs par catégories de risques, et la mise en place d’une stratégie pour dénicher de nouveaux fournisseurs en réserve, l’entreprise pourra toujours profiter d’un approvisionnement à temps. Cela passe par une meilleure gestion de la chaîne fournisseur, notamment rendue possible après une analyse du cycle achat fournisseur. Plus il y aura de la transparence et une excellente communication entre le responsable de l’approvisionnement et les fournisseurs, plus facile et efficace sera la mise en place des stratégies et méthodes pouvant contrecarrer tous les imprévus, comme le retard de paiement.

Faire usage de l’analyse prédictive à partir des données des fournisseurs pour une prévention des risques

Pour gérer efficacement les risques fournisseurs, la meilleure des manières est de miser sur l’anticipation grâce aux tableaux de bord présents sur un logiciel de gestion des achats comme Weproc. Il est impératif qu’une ligne de conduite soit établie et mise en place au préalable en cas de risques probables, bien avant que la demande ne soit faite. Certes, il est impossible de prédire avec exactitude les tournures des évènements en ce qui concerne les risques fournisseurs, mais il est important de le faire.

Pour ne pas être surpris négativement par une rupture d’approvisionnement des fournisseurs qui ne sera pas sans conséquences pour une entreprise, il faudra être en recherche permanente de nouveaux fournisseurs. Toutefois, si l’analyse prédictive est un succès, il faudra que les données collectées sur les fournisseurs soient bien intégrées.

Mettre à jour les données des fournisseurs

Les données concernant les fournisseurs doivent être mises à jour de façon régulière pour une meilleure maîtrise des risques et un meilleur suivi fournisseur. Il faut dire qu’il existe des fournisseurs qui sont fidèles à leur engagement sur le long terme. Dans le même temps, il peut arriver que d’autres ne puissent respecter les termes des contrats à cause de situations préjudiciables. Bien que les facteurs de risques soient différents, il faut s’assurer que les données correspondent à la situation actuelle des fournisseurs. Cela permet de connaître le statut en temps réel du fournisseur, et savoir s’il fait partie des fournisseurs stratégiques ou des fournisseurs fragiles.

Tout responsable d’achat au sein d’une entreprise doit avoir la meilleure approche afin que règne entre lui et les différents fournisseurs une excellente communication. Avec une bonne relation entretenue avec les fournisseurs, une entreprise est en mesure de venir en aide à ses fournisseurs. Ces derniers pourront alors mettre sur place des mesures d’urgence pour amortir les risques éventuels qui peuvent surgir lors du processus d’approvisionnement et de livraison.

Une chaîne d’approvisionnement peut être soumise à de nombreux blocages pour plusieurs raisons :

  • Les catastrophes naturelles ;
  • Les ajustements réglementaires ;
  • Le non respect des délais d’expédition ;
  • Les fragilités géopolitiques…

Les catastrophes naturelles

En cas de catastrophe naturelle, il peut arriver que toutes les installations, les moyens de transport et autres soient détruits. Il faudra déjà que l’entreprise ait d’autres fournisseurs sous la main pour qu’elle ne soit pas dépendante d’un fournisseur ou d’une localité pour s’approvisionner.

Les ajustements réglementaires

Il faut dire que les chartes en rapport à l’approvisionnement et aux droits concernant les hommes qui ont été élaborées ces derniers temps agissent négativement sur de nombreux facteurs. Ces facteurs ne sont autres que les prix des produits ou encore l’accessibilité aux matières premières et aux produits finis.

Le nom respect des délais d’expédition

L’approvisionnement des produits peut être retardé du fait d’un sinistre naturel qui peut anéantir les routes, les ports, les voies ferrées, etc. Il est possible que des sujets qui ont attrait à la réglementation causent également des retards de livraison. Il revient à l’entreprise de procéder à l’évaluation de quelques entreprises qui évoluent dans le secteur du transport pour certifier l’existence d’itinéraires par lesquels les fournisseurs peuvent passer en cas de problèmes de transport.

Les fragilités géopolitiques

Il est possible que les usines de production des matières premières soient installées dans des régions où le climat politique ne soit pas au beau fixe. Il peut y avoir dans ces régions une ingérence politique ou des guerres civiles, qui sont des facteurs  pouvant être à l’origine de la perturbation de la production.

Il n’est pas évident de prédire avec exactitude les perturbations qui peuvent conduire à un quelconque risque fournisseur. C’est à l’entreprise de prévoir en amont des méthodes et stratégies pour s’approvisionner auprès d’un fournisseur qui sera déjà assermenté. Il faudra aussi que l’entreprise puisse mettre en place des itinéraires par lesquels les fournisseurs peuvent passer en cas de barrages des routes terrestres, ferroviaires et autres. Telles sont les méthodes parmi tant d’autres qui peuvent aider dans le processus de gestion des risques fournisseurs.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre logiciel de gestion des Achats Weproc ? Contactez-nous ou demandez votre démonstration de 15 minutes ci-dessous ! 

Instagram