Rencontre avec David Roger, Dirigeant-Fondateur de BuyYourWay

Ingénieur dans l’industrie Agro-alimentaire, créateur et directeur de BuyYourWay, un cabinet de conseil et de formation spécialisée dans la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), David Roger oscille entre la France et Madagascar. Empathie, Pragmatisme et Créativité sont les maîtres-mots de son activité. Conscient de l’importance de la RSE à l’international, il accompagne les entreprises et leurs fournisseurs dans cette démarche. Il partage une vision des achats qui prend en compte les enjeux futurs. Son avant-gardisme et son fort engagement offrent une interview riche et instructive.

Qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

“Ingénieur dans l’industrie agro-alimentaire à l’origine, je suis aujourd’hui Dirigeant-Fondateur de BuyYourWay. J’ai rapidement travaillé sur des sujets d’administrations d’entreprises de manière transverse durant mes études et j’ai ensuite bifurqué sur des sujets de RSE. J’ai commencé ma carrière dans l’agroalimentaire, dans une chocolaterie. Ce domaine représente un secteur assez large au sujet de la RSE, car les enjeux sociaux et environnementaux sont assez conséquents notamment avec le cacao. Par la suite, j’ai souhaité continuer ma carrière sur la voie des achats responsables. J’ai alors intégré le groupe Yves Rocher, afin de structurer leur démarche achats responsables de manière transverse sur l’ensemble de leurs achats.

Après avoir quitté Yves Rocher, j’ai décidé de monter un cabinet de conseils. Initialement indépendant, j’ai senti qu’il y avait un besoin naissant aux sujets de ces enjeux-là. Nous avons aujourd’hui avec mon associée Fanny BÉNARD, sept consultants à temps plein, bientôt huit, qui travaillent 100 % sur ces problématiques-là. Tous secteurs confondus (conseils achats, développement durable, RSE), nous avons diversifié notre cible, mais nous sommes restés spécialisés dans notre domaine. Nous sommes un des seuls cabinets de conseils dédiés à ces sujets-là. En 2014, je suis parti en Afrique où je dirige les deux cabinets africains que j’ai créés. »

Avez-vous une approche différente des Achats en Afrique ?

« En effet, nous traitons les achats de façon un peu différente : sur des entraînements de développement économique par les achats locaux. Nous abordons des sujets de filières responsables et développons des approches en lien avec les demandes de donneurs d’ordres européens vu des exportateurs malgaches dans les secteurs du textile et de l’agroalimentaire. »

Quelles sont vos missions ? 

« Nous avons la particularité d’avoir des profils très variés : juristes et généralistes, ingénieurs environnement ou encore ingénieurs éco-conception… Le but est d’apporter aux entreprises une réelle expertise au niveau des achats et dans leurs démarches RSE. Toute l’équipe est extrêmement sensible aux enjeux achats et à leurs métiers. Nous avons une équipe qui connaît très bien les acheteurs et leurs problématiques mais qui apporte plutôt une expertise sur des sujets de RSE.

La formation des collaborateurs et la modification des procédures achats constituent notre cœur de métier. Nos missions sont très larges et nous nous retrouvons parfois en mode « projet ». Nous concevons les appels d’offres de nos clients ainsi que leurs cahiers des charges en y ajoutant des critères sociaux environnementaux. Nous apportons un suivi du début à la fin de la procédure : de la création des critères au dépouillement des offres. Ce sont des missions très prenantes et très riches !

Nous avons également des missions avec des régions, des personnes dans le public sur lesquels nous avons fait des fiches par catégorie d’achat pour les acheteurs et qu’ils puissent plus facilement s’approprier ces sujets-là.

Plus récemment, nous sommes en train de nous développer et de réfléchir sur un nouvel enjeu : la décarbonation des achats. Nous souhaitons croiser les bilans carbone avec la notion d’achat. Nous ne sommes jamais à court d’idées, mais elles paraissent quelquefois un peu en avance de phase ! Nous essayons de trouver des précurseurs. Nous travaillons beaucoup sur la question de l’économie circulaire. La gestion des déchets est un enjeu fondamental pour les années à venir. À l’origine d’un déchet, il y a toujours un achat. Nous sommes aujourd’hui en capacité de remonter le flux de résidus vers l’achat et de l’optimiser.

Notre métier consiste en fait, à enrayer l’image caricaturale de l’acheteur “cost-killer”. La RSE permet de connaître de manière plus stratégique ses fournisseurs et plus particulièrement ses fournisseurs stratégiques. L’enjeu de notre métier est de déterminer les risques et les opportunités et dans les risques on y place les enjeux environnementaux. C’est là-dessus qu’on préfère se placer ! »

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ? Qu’est ce qui vous freine le plus ?

« La variété des sujets  est sans doute ce que j’aime le plus dans mon métier. Il y a beaucoup de sens, d’engagement et d’envie de la part de nos collaborateurs au quotidien.  D’autre part, il y a un côté frustrant dans le monde du conseil, car nous souhaitons être plus investi dans les démarches des équipes de nos clients et à temps plein ! Nous devons également peaufiner notre mesure de l’impact. Nous devons davantage montrer à nos clients l’impact des démarches et l’impact de leurs actions. Enfin, nous avons des équipes très pratiques, mais les acheteurs en Europe ont une connaissance partielle des enjeux des pays en développement. J’aimerais les sensibiliser et créer davantage de liens sur ces sujets-là afin de faire évoluer les mentalités. »

Quelle anecdote vous a marqué dans votre vie professionnelle ?

« Les visites d’usines internationales sont toujours les moments les plus riches. Elles sont originales dans leur décalage culturel et dans les attentes qu’elles pensent que nous avons d’elles. Je suis allé en Inde pour programmer des rencontres avec des fournisseurs afin d’organiser des audits sociaux.  Le jour de la visite tombait un jour férié. Le fournisseur que nous devions initialement rencontrer n’était pas ouvert. Nous nous sommes donc rendu dans l’usine d’un autre fournisseur que nous ne pensions pas préparer pour cette visite.

Et … surprise ! Ils étaient complètement préparés !

C’est là qu’on se rend compte de tout le débat des audits sociaux : savoir si on l’annonce ou si on ne l’annonce pas. Quelquefois, l’audit est annoncé, parfois les fournisseurs préparent notre visite, parfois non ils sont juste eux-mêmes. Et parfois même en ayant préparé la visite, on se rend vite compte des fausses réponses … C’est pour cette raison que le terrain est très important, à distance, on ne s’en serait pas rendu compte. »

Quelle vision avez-vous des achats dans le futur ?

« Pour moi, le futur des achats, c’est la notion de gestion des ressources externes. Impliquer les parties prenantes et ses fournisseurs devient de plus en plus important. Prendre soin de ses fournisseurs comme de ses clients est pour moi fondamental. J’aime les systèmes d’intelligence collective : le partage de données, avoir une approche participative des fournisseurs est synonyme de confiance. La confiance est un des piliers d’une bonne relation fournisseurs. Il est important de faire comprendre cette notion de cocréation qui permet de faire travailler l’innovation, de faire converger les idées et de développer des choses dont on n’avait pas conscience ! »

Logiciel achats Weproc

Valoriser les achats à travers les dimensions sociétales et environnementales, sensibiliser et responsabiliser les entreprises … tels sont les objectifs de David Roger et ses collaborateurs ! La démarche RSE implique une mise en place d’actions et d’outils spécifiques. Cette restructuration comporte des enjeux économiques, sociaux et environnementaux. Avec bienveillance et pragmatisme, David Roger apporte son expertise et accompagne les entreprises dans leurs démarches. Merci pour ce témoignage, qui, on l’espère, vous aura autant intéressé que nous.

Vous êtes concerné.e par les Achats et avez à cœur de nous partager votre quotidien ? N’hésitez plus ! Contactez-nous sur nos réseaux sociaux ou sur communication@weproc.com. Nous serons ravis de vous rencontrer.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur notre logiciel de gestion des Achats ? Contactez-nous ou demandez votre démonstration de 15 minutes ci-dessous ! 


Weproc logiciel achats

Logiciel de gestion des Achats pour PME, ETI & Associations.

Abonnez-vous à notre newsletter !

© 2024 Weproc. Tous droits réservés.

Newsletter

Recevez chaque mois nos meilleurs articles ! En bonus, nous vous mettons à disposition nos nouveaux modèles de documents en avant première. 

Alors, pas mal non ?